Pages Menu
Menu

Vendredi 18 mai au lundi 21 mai 2018

Enseignement et Pratique du Transfert du Principe Conscient (Phowa),

du vendredi 18 mai au soir au lundi 21 mai après-midi 

Lumière Infini entouré de Celui-dont-les-Yeux-Embrassent-le-Monde et du Puissant-aux-Grands-Pouvoirs
(Eupagmé, Tchènrézig, Thoutchentob)

En préalable de cette pratique, nous accumulons la récitation de cent mille Verbes-Sacrés (Mantras) du Sage Éveillé Lumière-Infinie (Bouddha Amitabha). Celui-ci est l’aspect principal de la visualisation vers laquelle le pratiquant s’oriente lorsqu’il développe une grande ferveur envers le Champ Pur de Félicité (Sukhavati). Il est entouré des deux Êtres de l’Éveil (Bodhisattva) Celui-dont-les-Yeux-Embrassent-le-Monde (Avalokiteshvara) et Celui-qui-Tient-le-Sceptre-Adamantin (Vajrapani).

Tout en développant une grande aspiration, une foi sincère et des vœux purs pour ces Grands Êtres et leur Terre Pure nous récitons le Verbe Sacré de six syllabes de Lumière Infini. Afin de pouvoir accomplir la pratique du transfert du principe conscient aisément, une accumulation de 100 000 récitations est très favorable.

La pratique du Transfert du principe conscient est renommée au Tibet comme la pratique qui permet l’Éveil sans méditer ; il suffit, en effet, de s’y entraîner et de la maîtriser pour devenir capable au moment de la mort, lorsque les signes de dissolution des éléments se manifestent, de transférer son principe conscient dans le Dharmakaya (Corps-de-Vérité) qui est la réalisation ultime.

Ainsi par cette pratique nous pouvons atteindre l’Éveil dès l’instant de notre mort sans avoir à subir l’interruption d’une nouvelle naissance.

 

Formulaire d’inscription
Les 48 vœux du Sage Éveillé Lumière-Infinie