Pages Menu
Menu

Comportement en ce lieu

 

Il est demandé aux personnes qui séjournent ici de respecter quelques préceptes afin de cultiver l’harmonie du corps, de la parole et de l’esprit. En particulier, il est important de tendre vers un esprit plus clair, plus attentif, pleinement conscient et vertueux pour développer les deux aspects relatif et ultime de l’Esprit d’Éveil altruiste.

Nous essayons d’abandonner sincèrement toutes les actions néfastes liées aux trois portes (corps, parole, esprit) :

  • Respecter et préserver la vie est un des préceptes majeurs de l’Enseignement de l’Éveil du Bouddha, aussi protégeons la vie la plus infime soit-elle. Préservons également avec ce même état d’esprit la nature, l’environnement.
  • Il est de rigueur de ne point prendre ce qui n’a pas été délibérément donné. Mais aussi, lorsque nous utilisons du matériel, si par inadvertance nous le cassons ou l’endommageons, nous le remplaçons autant que possible.
  • L’inconduite sexuelle est abandonnée : nous renonçons à tous les actes contraires à l’éthique et aux engagements.
  • Les intoxicants (tabac, alcool et autres substances) sont complètement abandonnés, car en plus de nuire à la santé, ils induisent l’esprit à la négligence, à l’irrespect de soi-même et d’autrui, à la confusion et à l’opacité mentale. En outre les intoxicants coupent le courant de la grâce qui mène à l’Éveil.
  • Nous usons de paroles douces, agréables et nous ne parlons qu’à bon escient. Nous abandonnons toutes formes de mensonge. Nous ne semons pas la discorde. Nous n’induisons pas autrui en erreur en expliquant l’Enseignement de l’Éveil du Bouddha sans y être habilité. Nous délaissons les paroles blessantes, les plaisanteries inutiles, les paroles qui peuvent heurter la sensibilité d’autrui, le vacarme ; en bref tout ce qui conduit à l’irrespect d’autrui et à la mise en valeur de soi-même. Tout spécialement nous ne dirons pas de mal d’autrui.
  • Nous abandonnons tout esprit de malveillance, de convoitise et les vues erronées. Si nous avons des doutes, nous essayons de les dissiper avec l’aide du Lama et en persévérant dans notre pratique méditative.
  • Afin d’être en accord avec une retraite intérieure, il est demandé d’éteindre les téléphones mobiles. Cet objet moderne et bien pratique parfois, peut être néanmoins une source de nuisances. Il est possible de téléphoner pendant les pauses, sans gêner notre entourage et de préférence à l’extérieur si le temps le permet. Merci de prendre au sérieux cette demande.
  • Nous nous déchaussons avant de monter dans la salle de méditation, car elle est un saint lieu de prière, de recueillement et de contemplation. Cette pratique induit l’humilité et le respect. Il en est de même pour les chambres où les sols sont en bois. Mais partout où le sol est carrelé, il est demandé de porter des chaussures d’intérieur ou des chaussons.
  • Nous dédions les repas pris en commun aux Trois Joyaux et aux Trois Racines.
  • Lors des retraites, la nourriture est gérée par nos soins et les retraitants participent à la préparation des repas qui sont pris en commun dans la salle à manger.
  • La nourriture est respectée, elle est absorbée avec conscience et elle n’est pas gaspillée. En outre, nous faisons des souhaits sincères pour les êtres dont la vie a été détruite lors de toutes les actions qui permettent à ce repas d’arriver dans nos assiettes. Lorsque nous nous nourrissons, nous le faisons dans la sobriété et le contentement, en abandonnant toute avidité et nous développons l’attention pure qui permet de pratiquer la Voie de l’Éveil en toute situation.
  • Lors d’un séjour, nous nous organisons avec les autres retraitants afin de nous comporter harmonieusement. Un tour de rôle dans chaque tâche ménagère (aide à la cuisine, vaisselle, courses, nettoyage, entretien, transport des déchets et autres) est mis en place de façon responsable.
  • N’oublions pas de nettoyer le lieu correctement pendant notre séjour et avant de le quitter.
  • D’une manière générale ayons un comportement responsable, éteignons les lumières dans les pièces inutilisées, évitons de parler inutilement et si nous le devons, faisons-le calmement. En somme, ayons à cœur de ne pas gêner autrui.

Sécurité

 

  • Les règles de sécurité ainsi qu’un plan de sécurité sont affichés à l’entrée et doivent être consultés afin de savoir comment se comporter en cas de sinistre, incendie ou autre accident. Les numéros de téléphone d’urgence y sont indiqués clairement. Et pour éviter les risques d’incendie, il est interdit de faire brûler des bougies et de l’encens en dehors de la salle de méditation, celle-ci étant sous la surveillance du responsable de l’autel.
  • Les sanitaires sont situés au fond à gauche à partir de l’entrée. Nous respectons ces lieux et nous utilisons les locaux ‘homme’ ou ‘femme’ qui nous sont destinés.
  • Un parking se trouve en contrebas du terrain où nous garons notre véhicule en pensant à laisser de la place aux autres et en veillant à ne pas gêner la circulation sur le chemin communal.
  • N’amenons point d’animaux, nous n’avons pas la possibilité de les accueillir.

Hygiène

 

  • Lors des repas, n’utilisons pas nos couverts sales pour nous servir dans les plats, les pots et autres récipients à usage commun, mais plutôt les couverts propres disposés spécialement à cet effet.
  • Si nous contractons une maladie contagieuse pendant une retraite, prenons quelques mesures simples pour ne pas répandre nos microbes ou virus : ne laissons pas traîner nos mouchoirs et autres affaires sales, portons un masque, lavons-nous fréquemment les mains, évitons de participer à la préparation des repas, de faire le service à table, de laver ou d’essuyer la vaisselle …
  • Si nous sommes déjà atteints d’une maladie contagieuse avant de venir, il est préférable d’annuler notre participation ou de reporter de quelques jours notre venue.

Nous vous souhaitons une excellente pratique,

qu’elle soit riche en expériences et en réalisations pour le bien de tous les êtres

Up